Découvrir Leipzig

Ancien hôtel de ville

L'ancien hôtel de ville est aujourd'hui l'un derniers et plus importants édifices de la Renaissance sur le sol allemand. Depuis 1909, le nouvel hôtel de ville est le nouveau siège de la municipalité. Depuis lors, l'ancien hôtel de ville abrite le Musée d'histoire de la ville. A l'intérieur, la grande salle des fêtes, la salle du conseil, la salle de Mendelssohn, la salle au paysage du baroque tardif, la salle d'armes, la remise et la salle du trésor valent la peine d'être vues.

http://de.wikipedia.org/wiki/Altes_Rathaus_%28Leipzig%29

Nouvel hôtel de ville

Le siège de la municipalité ressemble à une bastide. L'édifice colossal, créé selon les plans du directeur des travaux d'urbanisme de la ville de l'époque, Hugo Licht, et terminé le 7 octobre 1905, comprend 870 salles avec la mairie, finie en 1912.Les murs du nouvel hôtel-de-ville ont été construits sur les terres de l'ancien château fort Pleißenburg. La tour de 114,5 mètres de haut de cet Arx nova (nouveau château fort) se trouve à l'emplacement du vieux château fort et sera probablement de nouveau accessible dans un avenir proche comme observatoire du renouveau de la ville.

http://de.wikipedia.org/wiki/Neues_Rathaus_(Leipzig)

Opéra de Leipzig

L'opéra de Leipzig s'inscrit dans une tradition de préservation à Leipzig de plus de 300 ans. Après la destruction, pendant la deuxième guerre mondiale, du Nouveau théâtre, sur la place Augustusplatz, qui était utilisé depuis 1868 pour le théâtre et l'opéra, un opéra moderne a été construit au même emplacement de 1956 à 1960, dans lequel les formes de style classique tardif du bâtiment précédent ont été reprises.

http://www.oper-leipzig.de/

Gewandhaus

Le Gewandhaus de Leipzig est devenu un synonyme de musique pour les habitants de Leipzig et les visiteurs venus d'Allemagne et d'ailleurs. Des noms célèbres sont associés au Gewandhaus et à son orchestre, comme Félix Mendelssohn Bartholdy, Arthur Nikisch, Wilhelm Furtwängler, Bruno Walter ou encore Kurt Masur.

En septembre 2005, Riccardo Chailly est entré en fonction comme 19ème chef d'orchestre du Gewandhaus.

http://www.gewandhaus.de

Monument de la bataille des nations

Ce monument doit commémorer la victoire des alliés sur les armées de Napoléon dans la bataille des nations aux alentours de Leipzig en 1813. 120 000 hommes ont alors perdu la vie en 4 jours (3 jours de guerre).

Celui qui souhaite admirer la vue depuis la plate-forme de 91 m de haut doit endurer un chemin pénible de 500 marches d'escalier en colimaçon qui mène à la plate-forme panoramique. Mais par beau temps, la vue dégagée rétribue pour la fatigue.

http://www.voelkerschlachtdenkmal.de

Eglise russe du souvenir

Le nom officiel de l'église est « Eglise du souvenir St-Alexis pour l'Honneur russe », nom donné d'après Alexis, le fils unique du tsar Nicolas II.

En mémoire à plus de 22 000 soldats russes tombés dans la bataille des nations vers Leipzig, cette église, financée par des donations russes, a été construite par l'architecte Wladimir A. Pokrowski dans le style Novgorodien en 1912-1913 et inaugurée le 17 octobre lors de la fête du centenaire de la bataille. La tour à 16 faces de 55 m de haut supporte une coupole en or à la forme d'un oignon. A l'intérieur, on peut admirer un mur d'icônes de 18 m de haut, un grand chandelier en bronze ainsi que des étendards originaux (blasons) de 1813.

http://www.russische-kirche-l.de

Eglise Saint-Thomas

L'église Saint-Thomas, connue pour le chœur des Thomaners de Leipzig, est issue du chœur de la collégiale des chanoines augustins et a seulement reçu son apparence actuelle lors des transformations effectuées de 1482 à 1496. L'église Saint-Thomas est l'une des plus anciennes églises-halles de Saxe. A partir de 1723, Jean-Sébastien Bach a été cantor de l'église jusqu'à sa mort. Elle se trouve sur le cimetière Saint-Thomas et a un clocher de 55 m de haut. L'église Saint-Thomas a été établie comme église du marché au XIIème siècle.

http://www.thomaskirche.de

Eglise Saint-Nicolas

Haute de 63 mètres, l'église Saint-Nicolas est l'église la plus haute de la ville de Leipzig. De 1723 à 1750, c'était le haut-lieu de création de J.-S. Bach. L'orgue de Friedrich Ladegast est le plus grand de la ville et est souvent utilisé pour des concerts. En 1966 et 1967, l'intérieur de l'église Saint-Nicolas a été restauré et ensuite, on a commencé à réparer la façade extérieure sous la direction de Heinrich Magirius et Gerhart Pasch.

http://www.nikolaikirche.de

Gare centrale

Inaugurée en 1915 par Wilhem Lossow et Hans Kühne après treize ans de construction, la gare centrale de Leipzig est considérée, avec ses 24 quais, comme l'une des plus grandes gares terminus et (à côté de celle de Francfort) comme l'une des plus importantes gares de voyageurs d'Europe.

En novembre 1997 et après seulement deux ans de construction, un centre de services et prestations, les « Promenades de la gare centrale », a été réalisé sous les quais transversaux de la gare de Leipzig.

http://www.promenaden-hauptbahnhof-leipzig.de

Arena Leipzig

Avec l'ARENA LEIPZIG, inaugurée en mai 2002, la ville de salons saxonne dispose de l'une des salles polyvalentes les plus modernes d'Europe. Une multitude d'espaces attrayants avec une ambiance impressionnante convainquent tous les amoureux du sport et de la culture. Les organisateurs se voient offrir la possibilité de lancer de grands événements entièrement selon leurs propres idées. L'équipement technique parfait et un service sur mesure et sur place complètent l'offre de l'ARENA LEIPZIG.

http://www.sportforum-leipzig.com/zsl.site,postext,arena-de.html