Restaurant «Salle de Goethe»

40 places

On rend l'honneur au convive probablement le plus connu d'Auerbachs Keller, « Goethe », avec la « Salle de Goethe », sous des voûtes gothiques. Aussi bien dans « Faust » que dans ses lettres, il fait référence plusieurs fois au restaurant qu'il connaît si bien. Quelle était sa place habituelle, cela restera bel et bien secret. Par conséquent, aujourd'hui, chaque convive peut s'imaginer être assis à cette place.

Un certain nombre de tableaux et de documents accrochés aux murs rappellent aussi à présent Goethe et d'autres visiteurs importants d'Auerbachs Keller.

Les tableaux semi-circulaires peints par Andreas Bretschneider en 1625 font partie des modèles d'exposition d'histoire culturelle et de la ville les plus importants dans la « Salle de Goethe ». Le patron de l'époque, Johann Vetzer, avait besoin d'une preuve que la fameuse histoire du livre populaire avait sa source à Auerbachs Keller. C'est pourquoi il a fait peindre le coup de pied de Faust et le joyeux chœur d'étudiants, antidaté de 100 ans.